Catégories
Loisirs

Faut-il apprendre d’abord à jouer de la guitare classique ?

On entend souvent dire que pour savoir correctement jouer d’un instrument, il faut d’abord apprendre l’instrument acoustique. Ainsi, nombre d’enfants débutent avec le piano droit avant de s’intéresser au synthétiseur, avec le violon acoustique avant d’essayer le violon électrique, ou avec la batterie classique avant de pouvoir découvrir sa comparse électrique. En guitare aussi, une idée reçue veut qu’il soit préférable de commencer avec l’acoustique. Mais vous allez voir que cette assertion ne prend pas en compte toutes les subtilités de l’apprentissage de la guitare.

Pourquoi apprendre d’abord la guitare classique ?

Voici quelques-uns des arguments, plus ou moins recevables, qui justifient de commencer son apprentissage de la guitare sur une guitare sèche :

– c’est un instrument polyvalent qui permet de jouer quasiment tous les styles ;

– la guitare classique est assez douce pour les doigts avec ses cordes en nylon et en acier épaisses ;

– sa taille aide à trouver une position correcte et confortable dès le départ ;

– l’investissement est limité puisqu’il faut seulement un instrument (pas d’ampli, de câbles, de pédales…) ;

– il est possible de répéter à toute heure grâce à la sonorité discrète de la guitare ;

– la plupart des professeurs conseillent de commencer par l’acoustique ;

– le passage à l’électrique ou à la folk est ensuite plus simple, car leurs manches sont plus fins.

Je ne veux pas faire de guitare classique, je préfère la guitare folk !

La guitare jazz ou guitare folk n’est pas si éloignée que cela de la guitare acoustique classique. D’ailleurs, certaines guitares jazz sont semi-électriques, tandis que d’autres sont exclusivement acoustiques. Il est donc tout à fait pertinent de commencer par un instrument dont le son vous plait s’il vous permet d’apprendre les bases de la guitare de façon correcte.

Comme il s’agit d’un instrument plus original et plus rare que la guitare classique, il est conseillé de prendre un cours de guitare jazz ou folk à Paris, au moins au début, afin d’acquérir les bonnes positions de doigts et de ne pas prendre de mauvaises habitudes.

Je ne veux pas faire de guitare classique, je veux faire de la guitare électrique !

Combien d’amateurs de rock, de métal, de hard-rock ou de funk ont commencé leur apprentissage par la guitare électrique ? Cet instrument peut presque se situer à part de la guitare classique tant il présente de différences avec les modèles acoustiques.

Son corps et son manche plus fins, son poids plus important, ses cordes plus fines et plus acérées, son volume sonore inexistant sans branchement sont autant de points qui nécessitent un apprivoisement particulier.

Et le solfège, dans tout ça ?

On rencontre aussi bien des guitaristes électriques à l’aise avec une partition que des guitaristes classiques qui jouent tout à l’oreille, et vice-versa. Il n’y a pas de règle en ce qui concerne l’intérêt du solfège pour apprendre l’un ou l’autre type de guitare. Cela va plutôt dépendre du style de musique que vous voulez jouer.

La musique classique s’apprend quasiment toujours avec l’aide de partitions. Il faut donc apprendre à lire les notes, le rythme, à repérer les positions des doigts pour atteindre rapidement les enchainements. Le médiator n’est pas toujours utilisé, et le jeu en picking est très développé.

La musique folk ou de variété ne s’encombre pas forcément d’un support. Il existe une grande quantité de tablatures qui rendent l’apprentissage des morceaux plus faciles à ceux qui ne connaissent pas le solfège traditionnel. Mais avec seulement quelques accords, vous pourrez déjà jouer à l’oreille une vaste quantité de morceaux connus.

En guitare électrique, les parties rythmiques se réalisent à l’aide d’une grille d’accords, tandis que les parties solistes sont soit déchiffrées sur partition ou tablature, soit reproduites et improvisées à l’oreille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.