Quelles sont les protections qu'un travailleur isolé doit avoir ?

Quelles sont les protections qu’un travailleur isolé doit avoir ?

Un travailleur est dit isolé s’il réalise les tâches qui lui sont confiées hors de portée de vue et d’ouïe d’une autre personne. Il est coupé de tous contacts que ce soit physique ou psychique. Le travail isolé concerne généralement les agents d’entretien, les travailleurs à domicile, les chauffeurs routiers, etc. Les employeurs doivent alors mettre en place des procédures et des mesures pour prévenir et faciliter l’intervention, c’est la PTI ou protection du travailleur isolé. Ils doivent entre autres équiper leurs collaborateurs de Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé ou DATI.

Les mesures de précaution que doit prendre l’employeur

L’employeur doit prendre des mesures sur l’organisation du travail pour optimiser la protection travailleur isolé. En effet, des réglementations imposent que certains lieux de travail pouvant porter atteinte à la sécurité d’un travailleur ne doivent pas être fréquentés seuls. Cependant, comme il est difficile de supprimer certaines situations de travail isolé, la durée des interventions peut être diminuée grâce à une rotation entre les missions, travail en binôme, réorganisation des horaires, etc. Pour protéger le travailleur isolé, l’employeur doit également porter une attention particulière sur la formation des travailleurs isolés, les moyens de communication et d’information. Des mesures doivent aussi être mises en place pour optimiser le déclenchement des secours et leur organisation. La protection et la sécurité physique et morale du salarié sont des impératifs pour l’employeur. En cas de non-respect, le Code du travail peut soumettre le responsable à des paiements de dommages et intérêts. L’employeur doit fournir tous les équipements de protection individuelle adaptés. Il doit prendre en compte que les dispositifs d’alerte ne peuvent toutefois pas remplacer les moyens de prévention.

Les dispositifs pour la protection d’un travailleur isolé

Le Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé ou DATI permet aux salariés de déclencher une alerte en cas d’accident. Différents systèmes d’alerte sont d’ailleurs disponibles sur le marché. Ils présentent chacun des caractéristiques et des avantages différents adaptés par les fabricants à chaque situation. Il peut s’agir d’un appareil électronique porté par un salarié en situation de travail à risque ou de systèmes de détection fixes comme une badge de présence, une borne ou une balise de passage, des dispositifs homme mort, etc. Les équipements DATI d’aujourd’hui sont reliés à un centre d’appel permettant au secours de réagir rapidement en cas d’incident. Si une alarme se déclenche, un téléopérateur est en charge d’évaluer la gravité de la situation. Le professionnel doit rapidement décider s’il doit envoyer les secours sur le terrain. Cette intervention immédiate intéresse par ailleurs de nombreuses entreprises tous secteurs confondus. Il existe également des dispositifs intelligents à l’instar du téléphone PTI. Ce dernier est équipé d’un déclencheur radio avec carte SIM intégrée. Il peut également comporter un boîtier doté d’un GPS indiquant avec précision la situation géographique du travailleur isolé. Le dispositif peut déclencher automatiquement une alarme en cas de perte de mobilité et de verticalité brusque en cas de chute constatée chez l’individu. Le travailleur peut aussi actionner l’alarme de façon volontaire. Pour protéger le travailleur isolé, le boîtier PTI GSM GPS est également très apprécié. Celui-ci peut en effet être relié à un centre de téléalerte. Des enseignes se spécialisent dans la location de ces dispositifs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *