Catégories
Santé

Lombalgie : causes, symptômes, traitement…

La lombalgie fait référence à une douleur dans le bas du dos. Les lombalgies, fréquentes et dans la plupart des cas sans gravité, peuvent avoir plusieurs origines. Dans cet article, on fait le point sur les types de lombalgie, les symptômes, les causes et les traitements pour soulager les lombalgies.

Quels sont les différents types de lombalgie ?

Les vertèbres sont les éléments de base qui soutiennent notre dos. De haut en bas, la colonne vertébrale se compose de :

  • 7 vertèbres cervicales ;
  • 12 vertèbres thoraciques ;
  • 5 vertèbres lombaires ;
  • du sacrum ;

La douleur la plus fréquente est la lombalgie. On parle aussi de lombalgie ou lumbago. La colonne lombaire est la plus volumineuse de la colonne vertébrale. Ils supportent la majeure partie du poids du corps. C’est pourquoi ils sont l’endroit le plus courant pour les maux de dos.

Il a un nom spécifique basé sur l’emplacement de la douleur. La douleur cervicale est située dans le haut du dos, la douleur dorsale affecte le milieu du dos et la douleur lombaire affecte le bas du dos. La sciatique est un type de mal de dos qui peut irradier vers les bras ou les jambes. Pour le soulager, il est conseillé de consulter un osteopathe Paris 16. Il vous soulagera de vos douleurs et vous aidera à retrouver votre autonomie et souplesse en quelques séances.

Quels sont les symptômes de la lombalgie ?

En fait, la lombalgie n’est pas une maladie, mais un symptôme. En raison de l’anatomie complexe de la colonne lombaire et des nombreuses causes de la lombalgie, les symptômes qui accompagnent la lombalgie varient d’une personne à l’autre. Pour une même situation, deux personnes peuvent décrire leur douleur très différemment.

Si la lombalgie survient soudainement et se manifeste par une contraction musculaire soudaine et violente, c’est généralement le signe de :

  • Dommages musculaires ;
  • Entorse ligamentaire ;
  • Disque rompu ou déplacé.

Ce type de douleur survient généralement lorsque :

  • Après la « fausse campagne » ;
  • Après le chargement.

Lorsque la douleur descend à l’arrière d’une ou des deux jambes, il peut s’agir d’une sciatique, qui est un « pincement » du nerf sciatique. Puis la douleur s’intensifie :

  • Toux ;
  • Éternuement ;

Ce type de douleur peut également être le signe d’une hernie discale.

Si la lombalgie est pire la nuit, elle peut être causée par les pressions suivantes :

  • Inflammation ;
  • Un organe malade ;
  • Une tumeur.

Heureusement, il est possible de le traiter avec l’aide d’un osteopathe Paris 16. Il peut vous recevoir en urgence à son cabinet médical.

Qu’est-ce qui cause la lombalgie ?

La lombalgie aiguë la plus courante est causée par une blessure au disque, entraînant des douleurs musculaires paraspinales et des contractures invalidantes. Il est souvent difficile de déterminer la cause exacte. Une hernie discale, de l’arthrose ou une fracture vertébrale peuvent également en être la cause.

Les différentes causes de lombalgie aiguë

Vous pouvez ressentir une lombalgie aiguë après un effort soudain, comme soulever des objets lourds. La douleur commence au réveil. La flexion du dos peut déclencher des crises de lombalgie. Vous pouvez éviter cela en gardant le dos droit et en vous poussant avec vos jambes pour ne pas vous blesser. L’exercice peut également causer ce symptôme. Par exemple, il peut même provoquer des douleurs lombaires après une toux sévère.

Sachez aussi que certains cancers peuvent se propager aux os en produisant des métastases et provoquer des lombalgies. Cependant, dans la plupart des cas, la cause de la lombalgie est bénigne. Après 50 ans, la lombalgie peut aussi être un signe d’ostéoporose, surtout chez la femme. N’hésitez pas à consulter un ostéopathe à Paris 16 pour soulager votre lombalgie. Il peut vous rendre visite à votre domicile en cas d’immobilité. 

Causes des lombalgies chroniques et invalidantes

La lombalgie est considérée comme chronique si elle persiste plus de 3 mois. Par ailleurs, une lombalgie aiguë est considérée comme invalidante si elle vous empêche d’exercer une activité professionnelle à temps plein.

Il existe plusieurs causes et facteurs possibles de lombalgie chronique. Par exemple, ils peuvent être le résultat de l’arthrose, mais ils peuvent aussi être exacerbés par des facteurs psychologiques comme le stress ou l’anxiété. Si vous êtes à paris 16, parlez-en à votre Ostéopathe à Paris 16. À l’aide de manipulations douces et indolores, il apaise les douleurs et redonne souplesse aux parties du corps concernées.

Comment prévenir et traiter les maux de dos ?

Pour prendre soin de votre dos, on vous donne des conseils faciles à appliquer au quotidien.

Rester actif

Lorsque vous êtes sédentaire, les muscles et les tendons de votre dos peuvent devenir raides. Garder son dos actif nécessite une activité physique minimale : marcher 30 minutes par jour, jardiner, promener le chien, monter les escaliers, etc. En pratiquant une activité physique, on peut entretenir la musculature du dos et limiter les douleurs récurrentes. Changer de position, marcher et s’étirer régulièrement vous permettront également de conserver toute la souplesse nécessaire.

Adopter la bonne posture

Face à un lourd fardeau, vous devez adopter la bonne posture. N’oubliez pas de plier le genou et de pousser la jambe vers l’arrière. Ainsi, vous enlevez la pression sur votre dos. Le but est de garder les vertèbres alignées.

En ne vous penchant pas, vous pouvez garder votre dos droit et éviter les blessures. Lorsque vous faites vos courses, répartissez votre charge : un sac dans chaque main.

Faire de l’exercice régulièrement

Une activation régulière des muscles, des ligaments et des articulations est nécessaire. L’exercice régulier est bon. Le plus important est de le faire dans des conditions optimales. Pour ce faire, pensez à :

  • Choisissez une activité physique qui vous convient (demandez à votre médecin) ;
  • Équipez-vous correctement ;
  • Échauffez-vous avant l’activité et étirez-vous après l’activité.

Lombalgie : Quand consulter ?

Dans certains cas, les douleurs lombaires sont causées par des conditions médicales graves, telles que :

  • Cancer ;
  • Infection ;
  • Fracture vertébrale.

Par conséquent, en cas de lombalgie, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin :

  • Par exemple, après un traumatisme tel qu’une chute ou un coup dans le dos ;
  • persistant et intensifié, principalement la nuit ;
  • Se produit après une utilisation à long terme de corticostéroïdes ;

Perte de poids inexpliquée, frissons ou fièvre. Vous pouvez aussi contacter un ostéopathe à Paris 16. Ses traitements comprennent des massages, manipulations, techniques de respiration et étirements adaptés à votre condition de santé et à la souplesse de vos os et membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.