Puissance administrative : qu’est-ce c’est ?

Puissance administrative : qu’est-ce c’est ?

L’énergie du moteur d’une voiture est un élément déterminant de la puissance fiscale du véhicule. La puissance administrative  est un élément déterminant du coût de la carte grise. Ensemble, nous verrons donc comment se calcule les chevaux fiscaux.

 

Puissance administrative : quel est son rôle ?

Premièrement, il est bon de savoir que la puissance du moteur d’un véhicule est déterminée par sa puissance multipliée par son émission de C02. Comme vous le savez, la puissance administrative d’un véhicule permet de mettre en place le certificat d’immatriculation d’un véhicule. Effectivement, c’est la puissance administrative qui détermine le tarif de la carte grise. Néanmoins, des méthodes existent si vous êtes curieux de savoir en avance quel sera le coût qui vous sera attribué. D’abord, si vous faites une cession de véhicule sachez que la puissance administrative est présente sur la carte grise de l’ancien propriétaire. Plus précisément, cette information se trouve à la colonne P6.

Dans le cas où vous avez acheté votre voiture chez un concessionnaire, cette information se trouve sur la facture ou sur tout autre document officiel.

Puissance administrative : comment la calculer ?

Le montant de la puissance administrative est enregistré à l’amendement 62 de la loi 648 de 1998.  En raison de cela, nous allons vous expliquer comment le calcul de cette puissance se faisait auparavant.  En ce qui concerne le calcul, la formule est la suivante : Puissance fiscale= M x(0.0458 x Cy/K)148.

Dans cette équation, le M est le coefficient selon le type de moteur. Plus précisément, le 0.7 correspond aux véhicules diesels tandis que le 1 correspond aux véhicules 0.7. Alors que le Cy représente la volumétrie du moteur. En ce qui concerne K, il désigne le taux de transmission.

 

Aujourd’hui,la puissance administrative est déterminée par la formule suivante : (QC02/45)+(P/40)1.6. Pour cette formule, les éléments sont différents que celle de la précédente.

Premièrement, la quantité de CO est ici symbolisée par QC02. Ici, elle s’exprime par gramme par kilomètres. Ici, P symbolise la puissance moteur. Cette dernière s’exprime en Kilowatts. Pour terminer, le coût du certificat d’immatriculation est bien déterminé par la puissance fiscale de ce dernier.

Nous pouvons donc conclure avec le fait que la puissance administrative détermine bel et bien le coût du certificat d’immatriculation.  Effectivement, la corrélation entre l’émisssion de C02 et cette puissance est ainsi pénalisé.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *