Les règles à suivre pour installer une pompe forage

pompe forage jardin

Les règles à suivre pour installer une pompe forage

Vous avez envie d’avoir à porter de main un système d’arrosage pratique et facile à utiliser pour votre jardin ? Opter pour une pompe forage est la meilleure décision que vous pouvez prendre.

Ce type de dispositif permet de tirer profit des nappes phréatiques même si celles-ci se trouvent à plus de 8 m de profondeur. Cependant, pour puiser correctement de l’eau souterraine, il vous faut respecter quelques règles pour l’installation de votre pompe.

 

L’utilité d’une pompe immergée

Dans les zones où l’eau en surface se fait rare, la pompe forage ou pompe immergée s’avère très utile. Son installation est tout à fait bénéfique pour les foyers qui ne peuvent pas se fournir en eau domestique. En effet, avec ce type de pompe, la nappe phréatique devient facilement accessible. Aussi, son installation permet de ravitailler le système sanitaire de la maison en eau, d’arroser le jardin ou d’irriguer une petite culture. Par ailleurs, la pompe de forage se démarque de la pompe de puits par le fait qu’elle est refoulant et fait remonter l’eau par compression. Elle a aussi le mérite de pouvoir être introduite dans d’étroites cavités. Aussi, son moteur bénéficie d’un refroidissement instantané et elle est silencieuse.

Les modalités pour installer correctement une pompe forage

Vous avez décidé d’installer une pompe forage dans votre jardin ? C’est bien ! Néanmoins, pour profiter au maximum des avantages que ce type d’installation peut vous procurer, certaines précautions doivent être prises lors de sa mise en place.

Définir son emplacement

Avant toute chose, vous devez déterminer à l’avance le point de forage tout en déterminant la profondeur de la nappe phréatique. Ce sera en fonction de cette donnée que vous allez définir les caractéristiques de votre pompe immergée.

Les règles à suivre pour son installation

Une fois que vous avez en main la profondeur de la nappe phréatique et le bon emplacement de la pompe de forage, vous devez suivre quelques étapes qui sont :

  •               Utiliser des serre-câbles et un filin de suspension pour faire descendre la pompe ;
  •               S’assurer qu’elle soit suspendue à 1 mètre du fond du forage au moins ;
  •               Procéder à l’installation du premier clapet anti-retour au niveau de l’orifice de refoulement de votre pompe ;
  •               Installer le deuxième clapet à 15 m du premier si la colonne de refoulement fait plus de 20 m.

Même si tout cela semble facile à entreprendre, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel lorsque la profondeur du forage est trop importante.

 

Les précautions à prendre pour assurer la pérennité de la pompe

Une fois votre pompe forage installé, vous devez tout faire pour garantir sa longévité. Pour cela, vous devez avoir fait le bon choix de modèle. Ensuite, vous devez aussi assurer que celui-ci comporte un système de protection contre le manque d’eau. Effectivement, le fonctionnement à sec peut être fatal pour la pompe de forage. Si votre modèle n’en comporte pas, vous pouvez toujours installer un dispositif spécialement conçu à cet effet. Le sable est aussi un des ennemis de la pompe immergée. Et même si la crépine filtre une partie du sable qui peut infester votre appareil, certaines particules peuvent résister. C’est pourquoi, il faut privilégier les modèles équipées d’un système d’évacuation des particules.

Comments are closed