Catégories
Loisirs

Comment savoir si un enfant est prêt à partir seul en colonie de vacances

De nombreux parents s’inquiètent souvent de la façon dont les enfants se débrouilleront lorsqu’ils seront laissés seuls, dans une colonie de vacances toussaint, par exemple. Dans cet article, nous allons voir comment évaluer les capacités d’un enfant à voyager seul et partir seul loin des parents durant une période définie.

L’indépendance et l’autonomie

Il existe aujourd’hui des camps de colonie de vacances toussaint qui accueillent avec leurs équipes, des enfants dès l’âge de trois ans, mais pour de si jeunes enfants, le stress est toujours au rendez-vous. C’est pourquoi le principal critère est la capacité à tolérer la séparation avec les parents. Si l’enfant a déjà passé quelques jours chez ses grands-parents, qu’il n’a pas pleuré la nuit et qu’il a tout assumé, vous pouvez essayer de l’envoyer dans un camp de colonie de vacances. Pour commencer, il est préférable de ne pas dépasser les deux semaines par exemple avec la possibilité pour les parents de rendre visite aux petits. Les camps ont des journées spéciales pour les parents à cet effet.

L’indépendance ne doit pas seulement être psychologique, mais aussi domestique. Par exemple, un enfant devrait au moins être capable de laver ses propres chaussettes durant son séjour au camp. Si un enfant a des problèmes d’autonomie, la vie au camp peut être trop stressante pour lui et ses camarades pourraient se moquer de lui.

Si vous envoyez votre enfant seul, il est préférable qu’il ait acquis certaines choses de la vie au quotidien sans toujours forcément compter sur les éducateurs et les moniteurs. Premièrement, pour les règles d’hygiènes, l’enfant doit au moins savoir laver les fruits et légumes avant de les manger, se laver les mains correctement avant de manger, prendre soin de ses petits bobo, être conscient des dangers, etc. Bien sûr, les moniteurs seront là pour prendre soin d’eux et faire en sorte qu’ils évitent les accidents.

Être habitué aux règles d’hygiène de base

Par là on sous-entend les gestes banals au quotidien: se laver le visage, se brosser les dents, prendre une douche et se laver les cheveux. Il s’avère que beaucoup d’enfants ne savent pas comment faire par eux-mêmes, sans un coup de pouce ou un rappel de leurs parents. Si l’enfant a besoin qu’on lui rappelle d’aller se brosser les dents les matins c’est qu’il n’est pas encore autonome.

La capacité de communiquer

Si un enfant a de sérieux problèmes de communication, vous devez être prudent dans le choix du camp et du programme. Pour le petit introverti, toutes ces compétitions en équipe, équipe contre équipe, avec des douches le soir, peuvent être un véritable traumatisme. Un camp pour enfants est un bon endroit pour apprendre ou favoriser la socialisation. C’est un endroit où l’enfant peut essayer de construire de nouvelles relations à partir de rien et trouver de nouveaux amis.  Prenez l’exemple d’un enfant qui a été victime d’un harcèlement scolaire par ses camarades. C’est dans une colonie de vacances toussaint qu’il pourra repartir de zéro et se faire de nouveaux amis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.