Ce qu’il faut savoir sur la vente à réméré

investir réméré

Ce qu’il faut savoir sur la vente à réméré

La vente à réméré, vous en avez surement déjà entendu parler, mais vous ne savez pas vraiment de quoi il en retourne. En fait, c’est un terme juridique qui indique un accord entre un investisseur et une personne possédant un bien immobilier. Ce propriétaire de bien ne peut pas honorer ses dettes, pour une raison ou une autre.  Du coup, il préfère vendre son bien pour pouvoir honorer ses créances. Par contre, une fois qu’il a payé toutes ses dettes, il peut racheter son bien et devenir à nouveau propriétaire. La vente à réméré est l’un des items qui pourront vous aider à éviter la saisie immobilière. C’est un contrat encore peu connu aujourd’hui, mais qui est surement utile dans de nombreuses situations. Plus de détails sur la vente à réméré ? On vous dira tout dans cet article.

Pourquoi effectuer une vente à réméré ?

Nombreuses sont les raisons qui poussent une personne à opter pour la vente a réméré. De prime abord, le propriétaire a souscrit à un prêt. Et pour une raison ou une autre, il n’est plus dans la mesure d’honorer ses créances. Il est de ce fait dans une situation d’endettement avec l’incapacité de payer ses dettes. Pour pouvoir mettre fin à sa situation d’endettement, il met en vente son bien à un investisseur. Le plus, c’est que dans le contrat, il est écrit qu’il peut racheter son bien au bout de 5 ans. Un autre avantage réside du fait que le vendeur et sa famille peut continuer à occuper la maison, bien qu’elle soit vendue, mais en tant que locataire.

Une autre raison qui pousse une personne à opter pour cette procédure est d’éviter la menace d’hypothèque judiciaire ou la saisie immobilière. En effet, lors du non-paiement, il est tout à fait logique que les banques demandent une saisie immobilière. Pour éviter cela, la meilleure solution sera surement de se lancer dans ce genre de situation.

Quelles sont les étapes de la vente à réméré ?

Lors d’une vente a réméré, il faut procéder à de nombreuses étapes comme la vente, la stabilisation et le rachat. Pour que tout se déroule à merveille et dans les meilleures conditions, il faut que chaque étape soit faite devant le notaire.

Avant toute chose, le vendeur cherche un investisseur et lui cède son bien. Par la suite, il doit signer un contrat devant le notaire. De manière générale, le prix de vente est fixé entre 50 à 70 % de la valeur réelle de la maison. Le propriétaire aura ensuite un délai de 6 mois à 5 ans pour racheter son bien.

En ce qui concerne la stabilisation de la situation, une fois que le vendeur a reçu l’argent, il doit payer ses dettes. Il peut continuer à occuper la maison, mais en tant que locataire. Bien évidemment, l’investisseur n’aura pas le droit de vendre le bien ni d’expulser le locataire.

Enfin, si à la fin du contrat, le propriétaire dispose assez d’argent pour racheter le bien, ils élaborent un nouveau contrat. Par contre, s’il ne peut pas racheter la maison, l’investisseur deviendra officiellement le nouveau propriétaire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *